Changer de métier _ les 6 étapes clés
Se reconvertir

Changer de métier : 6 étapes clés pour réussir

Il est clair qu’après des années sur le même poste, une forme de lassitude peut se faire sentir. Nous vivons dans un monde tellement vaste qu’il est normal d’être curieux et d’avoir envie de changer de métier.

Dans une étude réalisée par le site “Nouvelle vie professionnelle :  Les Français et la reconversion professionnelle en 2019, il est stipulé que 9 actifs sur 10 souhaiteraient se reconvertir. Malgré cela, bien moins de personne franchissent le cap. Il est évident que le changement effraie. De plus, nous sommes parfois amenés à privilégier la sécurité au dépens de notre bonheur. 

Et lorsque nous décidons enfin, qu’il est temps. Il est important de ne pas aller trop vite. Il faut se poser les bonnes questions et mettre sa vie sur la table pour pouvoir définir clairement vers quoi nous souhaitons évoluer.

Après mon article sur les 10 raisons de vouloir changer de métier, je vous propose de passer  à l’étape supérieure. Parce que je suis comme vous, parce que moi aussi j’ai eu besoin de changer de métier. Je vous propose, pas à pas, d’avancer vers votre nouvelle vie. Nous nous sentons parfois perdu lorsque nous ne savons plus quoi faire. Je vais essayer, à travers ces pages, de vous aider à trouver en vous, les bonnes réponses.

Avant de changer de métier : Déterminez vos objectifs de vie

Savoir de quelle manière nous voyons notre futur est évidemment la première étape. Une jeune personne de 25 ans, sans enfant et sans mari n’aura pas forcément les mêmes objectifs qu’une personne de 45 ans qui a une famille à s’occuper. Il est donc essentiel de savoir quel type de vie vous voulez ! 

Souhaitez-vous un poste avec beaucoup de responsabilités, où vous devrez vous investir 50 heures par semaine ? Peut-être espérez-vous un poste à temps partiel pour garder du temps pour votre famille ? Souhaitez-vous travailler à domicile ? Avez-vous envie de plus d’indépendance et de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

Vous poser de nombreuses questions vous permettra de pouvoir partir sur une première base importante qui est VOUS ! Vos envies, vos besoins, si vous ne les définissez pas en premier vous risquez de vous retrouver à faire fausse route !

C’est exactement ce qui m’est arrivé, j’ai trop souvent foncé tête baissée sans trop savoir ce que je voulais, ce qui m’a obligé à me réorienter plusieurs fois. Mais finalement, je crois que j’aime ça, tout recommencer !

Déterminez votre motivation à changer de carrière professionnelle

Changer de métier n’est pas une mince affaire. Vous allez devoir quitter votre emploi dans lequel vous êtes à peu près en sécurité depuis de longues années. Vous allez devoir quitter votre zone de confort et prendre le risque de ne pas toujours faire les bons choix, mais rappelez vous , l’échec est une belle forme d’apprentissage.

De plus, vous devrez forcément vous former si vous souhaitez changer de métier. Êtes-vous prêt à apprendre quelque chose de nouveau ? À y consacrer du temps ? Et éventuellement de l’argent ? Autant vous dire que si vous n’êtes pas vraiment motivé mieux vaut s’arrêter là. Vous gagnerez du temps et vous vous éviterez une grosse déception.

Posez-vous les bonnes questions

La motivation est la base de tout projet. Sans elle, vous procrastinerez, vous tournerez en rond et vous finirez par abandonner. Alors définissez vos motivations en vous posant quelques questions essentielles.

  • Pourquoi voulez-vous quitter votre emploi ? 
  • Pourquoi choisir de changer de carrière ? 
  • Êtes-vous prêt à sacrifier du temps pour réussir ce changement ? 
  • Êtes-vous prêt à reprendre une formation ? 
  • Êtes-vous prêt à tout faire pour réussir cette reconversion ?

Cette liste de questions n’est évidemment pas exhaustive et je vous recommande vivement de trouver vos propres interrogations,  qui testeront au mieux votre détermination à réussir ce changement d’orientation.

Le succès est à porter de main

Avant de changer de métier : Faire un bilan de compétences

Un bilan de compétence, c’est tout simplement faire une introspection. Cela va vous permettre de faire le point sur votre carrière et sur vos objectifs. Il est généralement payant et défini par l’article L. 6313-10 du Code du travail.

Vous serez accompagné par un professionnel qui vous aidera à faire le point sur votre parcours professionnel et à mettre en lumière vos compétences, vos envies, vos besoins, etc. Cela permettra de connaître vos forces et vos faiblesses. Ce qui vous aidera à confirmer un nouveau projet ou à le définir.

Le bilan de compétences est d’une durée de 24h maximum. Ce sont des séances de 2 à 3 heures répartis sur plusieurs semaines. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre employeur ou de votre CPF (compte professionnel de formation) pour obtenir un financement.

Faites votre propre bilan de compétences

Vous pouvez aussi en faire un vous-même. Le but étant de mettre à plat vos compétences, vos envies et vos besoins, je pense qu’il est possible de chercher ces réponses en vous. Par la suite, vous verrez si vous avez besoin de voir un professionnel pour vous aider. 

N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux, je vous offrirais bientôt de quoi faire votre propre bilan de compétences.

Choisissez 2 métiers dans lesquels vous vous projetez

À partir de là vous devez connaître:

  • Vos compétences professionnelles ;
  • Vos compétences acquises durant vos différentes activités personnelles ;
  • Vos objectifs de vie ;
  • Vos besoins ;
  • Vos valeurs ;
  • Vos ambitions.

Commencez vos recherches pour trouver le métier de vos rêves

Vous allez donc prendre votre ordinateur et chercher 2 métiers qui pourraient correspondre d’une part à vos exigences et d’autre part à vos compétences actuelles. 

Dans le cadre d’un changement de carrière, il n’est pas spécialement nécessaire d’avoir les compétences exigées.  Surtout que vous devrez vous former pour les acquérir. Par exemple, le sens de l’organisation est une compétence que vous pouvez avoir naturellement. Ainsi, cela peut vous aider à choisir un certain domaine d’activité plutôt qu’un autre. Ne bâclez pas cette recherche, elle est extrêmement importante. 

Si vous êtes comme moi et que vous avez tendance à être indécis. Vous vous retrouverez certainement avec une liste un peu plus grande, mais ce n’est pas grave, car vous ferez le tri petit à petit. Ne limitez pas votre curiosité et votre créativité, il existe des millier de métier alors prenez le temps d’aller fouiner sur Internet pour trouver ce qui vous correspond le plus.

Rechercher me travail de ses rêves

Avant de changer de métier : Réalisez une étude de marché

Une fois que vous avez la liste de vos métiers préférés, vous allez devoir les tester. Comme pour la création d’une entreprise, il est important qu’il y est un marché pour votre produit. En l’occurrence, dans ce cas-là, le produit, c’est vous !

Alors reprenez les différents types d’emploi choisi, et allez rechercher sur Internet les offres présentes. Ensuite, regardez-le descriptif pour connaître les exigences des recruteurs. Vous pourrez ainsi définir un classement en fonction de certains critères de sélection.

  • Y a-t-il beaucoup d’offres d’emploi ? 
  • Y a-t-il beaucoup de demandeur d’emploi ? 
  • Peut-on y accéder sans expérience ?
  • Qu’elles sont les qualités demandées par l’employeur ?

C’est tout simplement une étude de marché, plus vous aurez d’informations, plus votre choix se précisera. Par la suite, vous mettrez en face vos compétences déjà acquises, vos exigences et vos ambitions.

Naturellement, cette liste devrait se réduire petit à petit, pour enfin trouver le métier de vos rêves. Surtout, ne vous découragez pas, nous savons que beaucoup d’employeurs demandent de l’expérience. Cependant, si vous devenez expert dans votre domaine, il vous restera à être convainquant et à  vous vendre.

Rien n’est joué tant que vous ne vous êtes pas présenté.

Enfin, pour changer de métier, vous devrez : trouver une formation

Une fois le projet défini, il faut créer votre plan d’action. Vous avez choisi un métier. Maintenant, demandez-vous comment vous allez y arriver.

En fonction de ce que vous aurez décidé vous aurez différentes options qui s’offriront à vous. Prenez le temps de choisir la meilleure formation.

Vous pouvez choisir de reprendre vos études, de suivre une formation en présentielle ou à distance ou de vous former en autodidacte. Ce choix se fera en fonction de nombreux critères liés au métier choisi et à vous.

Recherchez un financement

À partir de là, il vous faudra certainement trouver un financement. Encore une fois, tout dépendra de votre activité actuelle. Si vous êtes au chômage tournez vous vers Pôle Emploi. Si vous êtes en poste, vous pourrez partir sur une formation qui est éligible au CPF. Enfin, dans le cadre d’une reconversion, vous avez aussi accès à l’ancien Fongecif qui s’appelle maintenant “Transitions Pro”.

Vous aurez à partir de là de nombreuses démarches administratives à remplir pour obtenir votre financement, et oui que serait la France sans toute sa paperasse…

Dans le cas où vous ne trouvez pas de financement, pensez à l’autofinancement. Je sais que c’est un coût, mais c’est un investissement sur votre avenir. Certaines écoles ou centre de formation proposent des paiements en plusieurs fois. Renseignez-vous.

Financer sa formation

Prenez le temps de choisir

En conclusion, prenez votre temps, il n’est pas nécessaire de se précipiter à faire son choix, prenez le temps et n’hésitez pas éventuellement à faire des stages ou simplement à aller rencontrer des gens qui exercent le métier de votre choix pour avoir le plus d’informations et d’avis sur le sujet. Vous pouvez aussi demander à votre entourage ce qu’il en pense, un œil extérieur peut parfois aider à mettre le doigt sur quelque chose que nous avions raté.

Personnellement, j’ai opté pour une école à distance, ce qui me permet de continuer mon travail et de me concentrer quelques heures par jours sur l’avancement de mes études, après un accord avec mon employeur, j’ai pu utiliser mes congés payés pour réaliser mes stages.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre patron dans un premier temps, votre motivation à vouloir évoluer pourrait lui donner envie de vous donner un coup de pouce et éventuellement pourquoi ne pas se reconvertir tout en restant dans la même entreprise !

Alors avez-vous choisi de changer de métier ? Vers quoi vous dirigez-vous ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

contact@lartdesereconvertir.fr

Commentaires

1 juin 2020 à 18 h 38 min

Un gros sujet qui mérite débat 🙂 aussi, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir de gros moyens..



    Maëva
    1 juin 2020 à 19 h 00 min

    Et non, grâce à Internet on peut se former sans avoir à débourser énormément. Merci à tout ce contenu que l’on trouve partout, suffit de savoir chercher 🙂



1 juin 2020 à 18 h 51 min

Merci Maëva pour cet excellent article. Personnellement, j’ai effectué beaucoup de changement dans ma vie tant au niveau des études qu’au niveau du travail par la suite. Mais grâce à la persévérance, cela a fini par payer et ma dernière reconversion a été la bonne. Tout ce que tu dis dans cet article, c’était à peu près les démarches que j’ai effectuées intuitivement, mais tu en parles mieux et tu donnes des bonus. 😉👍



    Maëva
    1 juin 2020 à 19 h 02 min

    Je parle avec mon coeur et avec mon expérience. Je suis contente de savoir que tu t’es retrouvé dans ces démarches 🙂 La persévérance c’est la base de tout, c’est ce qui nous permet d’accomplir de grande chose. Je suis contente que tu es trouvé ta voie ! Bravo



1 juin 2020 à 19 h 30 min

Merci Maeva, l’introspection, la clé avant le passage à l’action !



1 juin 2020 à 20 h 17 min

Article super pertinent et bien argumenté. Merci Maeva ! Ce que j’aime c’est la façon de voir un tel projet comme si on était une entreprise qui ferait une étude de marché… On revient toujours aux bases et le parallèle est très bien vu.



    Maëva
    2 juin 2020 à 18 h 19 min

    Je trouve ça personnellement très similaire. Lorsque j’étais ado j’avais choisi un métier passion, j’ai fait mes études puis finalement aucune débouché. Je trouve ça super important de choisir un métier où il y a de la demande 🙂



2 juin 2020 à 17 h 54 min

bonjour, penses-tu qu’il soit possible de faire financer une formation, alors que la formation en question n’a rien à voir avec mon activité pour par son employeur actuel ?



    Maëva
    2 juin 2020 à 18 h 21 min

    Si ton employeur n’a aucun intérêt la dedans je ne sais pas. Ce que je sais c’est que ça ne te coûte rien de demander. Au mois de Juin je traite les financement alors n’hésite pas à t’inscrire à ma Newsletter pour être informé. Dans le cas d’une reconversion totale tu as l’organisme “Transition Pro” qui peut te financer ta formation mais seulement si tu réponds à certains critères 🙂



2 juin 2020 à 18 h 07 min

Merci Maeva pour ce guide complet ! Personnellement je pense que tu fais bien de souligner l’importance de se poser les bonnes questions avant de se lancer à fond dans “l’aventure”. Merci



4 juin 2020 à 9 h 31 min

C’est sûr qu’à 16-17 ans, lorsque l’on nous demande quel métier on veut faire plus tard, et qu’on doit forcément choisir une voie, nos aspirations ne sont pas du tout les mêmes que 10, 20 ou 30 ans plus tard. Sans compter que le métier que l’on imagine lorsque la on a 20 ans a de grandes chances d’être très différents 20 ans plus tard…



    Maëva
    4 juin 2020 à 21 h 04 min

    C’est tout à fait ça, je pense que l’on devrait davantage préparer les jeunes au fait qu’ils ne feront pas forcément le même métier toute leur vie. Et que c’est ok de changer, peu importe son âge.



Morgan
4 juin 2020 à 9 h 37 min

Est-ce qu’il est possible de faire un genre de stage pour voir réellement à quoi ressemble les journées types ?
Par exemple une semaine ? Un mois ?



    Maëva
    4 juin 2020 à 21 h 07 min

    Oui il est possible de faire des stages. Ce qui peut coincer c’est que certaines entreprises peuvent demander une convention. Il faut alors se retourner vers Pôle Emploi si tu est au chômage ou vers la Mission locale si tu as – de 25 ans. Après sans être étudiant c’est difficile d’avoir une convention mais rien ne t’empêche d’y aller au culot et de voir avec l’entreprise pour passer quelques jours chez eux.



4 juin 2020 à 9 h 41 min

Oser la reconversion professionnelle, voila le choix que j’ai fait il y a 2 ans pour devenir blogueuse pro et je ne le regrette pas …
Merci pour cet article.



4 juin 2020 à 12 h 52 min

Merci pour ce texte. Avec internet aujourd’hui nous avons toute l’information nécessaire pour prendre nos décisions. Avec de la méthode et des étapes à suivre en plus ça devient bien presque “simple”… je ets volontairement des guillemets.



4 juin 2020 à 15 h 15 min

Merci Maëva pour cet article motivant et complet. Étant mannequin, la reconversion est forcément un sujet qui me parle car elle est inévitable dans mon métier. Je vais suivre ton blog de près! 🙂 Belle continuation à toi,



4 juin 2020 à 16 h 17 min

Merci Maeva pour cet article complet. En pleine reconversion, il me sera bien utile !



4 juin 2020 à 23 h 42 min

Bravo pour votre article qui a du demander beaucoup de travail.

J’ai moi-même réussi une reconversion professionnelle en auto finançant ma formation. J’aurais pu passer par le Pôle emploi mais il y avait une quantité astronomique de démarches à effectuer et dans le meilleur des cas j’aurais eu mon diplôme au moins 1 an après l’avoir réellement obtenu.

Mon investissement a été rentabilisé en moins de 2 ans, je ne le regrette pas du tout.



    Maëva
    15 juin 2020 à 14 h 01 min

    Effectivement il est parfois plus simple de se débrouiller tout seul, les démarches sont parfois tellement lourdes et longues. C’était un investissement réussi pour vous ! Bravo 🙂



5 juin 2020 à 13 h 30 min

Super article complet. Merci pour les conseils ça va me servir 😉



7 juin 2020 à 17 h 05 min

Article très intéressant qui fait vraiment le tour de la question. Alors après ça : 1 2 3 OSEZ !!



8 juin 2020 à 11 h 35 min

Coucou, super article, plein de ressources intéressantes ! Il m’aurait bien aidée il y a quelques années… 🙂



8 juin 2020 à 17 h 34 min

Cet article est très complet. Je partage totalement avec toi l’importance de se poser des questions. C’est fondamental de s’interroger sur soi et sur le marché de sa nouvelle activité. Et aujourd’hui c’est tellement rassurant de se dire qu’il est toujours possible de tout réinventer.



Céline
8 juin 2020 à 20 h 46 min

Bravo pour cet article très complet. Tout est dit et bien dit



Nicolas
15 juin 2020 à 14 h 59 min

Merci Maeva pour cet article simulant, qui donne des étapes concrètes pour se reconvertir.
Pour avoir fait un bilan de compétence, je confirme que c’est une expérience très intéressante et valorisante. Elle permet de clarifier ce qui nous convient et de nous rendre compte à quel point nous sommes riches de compétences, souvent inexploitées.



    Maëva
    22 juin 2020 à 19 h 40 min

    Super, merci pour ton retour d’expérience très enrichissante. Le bilan de compétence est tout bonnement une introspection. Lorsque l’on choisi de changer de travail il est nécessaire de passer par cette étape.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *