Trouver une idée d’entreprise _ 5 étapes clés qui vous mèneront au succès
Entreprendre

Trouver une idée d’entreprise : 5 étapes clés qui vous mèneront au succès

L’éclair de génie n’est pas systématique. Certes, il y a ceux qui se lèvent un matin en ayant la révélation. D’autres, en revanche, passent des semaines, voire des mois, à faire des brainstorming pour trouver une idée de business. Pourtant, c’est cette étape qui est fondamentale dans une création d’entreprise. Une idée originale et pertinente vous assure d’entreprendre avec succès et de créer une entreprise rentable. Alors, comment trouver une idée d’entreprise qui vous correspond ? Je vous donne les 5 étapes clés à respecter pour trouver sa voie dans le monde de l’entrepreneuriat.

1. Faire le point sur ses passions et ses compétences

Cette première étape vous semble certainement simple. Vous pouvez vous contenter de lister tout ce que vous aimez, puis choisir ensuite une de vos passions et vous lancer à corps perdu dans cette activité. Vous aimez faire de la photographie ? Parfait, vous allez donc proposer vos services en tant que photographe !

Pourtant, il y a une grande différence entre avoir une passion et pouvoir l’exercer à longueur de journée en tant que professionnel. Ciblez une activité dans laquelle vous excellez et que vous prenez plaisir à pratiquer. Le mental et la motivation jouent un grand rôle dans notre réussite, sans doute plus qu’un quelconque talent inné. Misez sur les aptitudes que vous avez développées grâce à l’école ou dans lequel vous vous êtes lancé en autodidacte.

Pour être sûr de trouver une idée d’entreprise pertinente et réaliste, vous devez donc impérativement avoir un regard critique sur vos passions et vos compétences. Prenez un support papier ou numérique et faites 3 colonnes :

  • ce que j’aime faire ;
  • ce que je suis capable de faire ;
  • ce que je peux faire pour gagner de l’argent.

Chaque ligne fonctionne en corrélation. Si vous écrivez “j’aime cuisiner” dans la première colonne, cherchez à remplir la deuxième partie avec des exemples concrets. Vous pouvez ainsi décliner tout ce que vous êtes capable de mettre en pratique : “j’arrive à faire plusieurs dizaines de cupcakes en une matinée”, “j’arrive à créer mes propres recettes”, “j’arrive à dresser de jolies assiettes”, etc.

La troisième colonne vous aidera à exclure les idées qui n’ont pas de potentiel financier. Certaines colonnes resteront vides, parce que vous aimez quelque chose mais que vous n’arrivez pas toujours à les mettre en pratique ou que cela ne serait pas viable. L’exemple le plus caricatural serait celui-ci : “j’aime dormir, j’arrive à faire plusieurs siestes dans une même journée, mais concrètement je ne vois pas comment cela peut me faire gagner de l’argent”.

À l’issue de cette première étape, vous devez retenir l’idée qui vous semble la plus pertinente. Formulez-la ainsi : “J’aime … et je peux… tous les jours pour gagner ma vie”. Cela donne un caractère définitif à votre idée, mais rassurez-vous : elle est encore loin d’avoir réellement pris forme !

Trouver une idée d'entreprise

2. Trouver une idée d’entreprise qui répond à un besoin

N’oubliez pas que votre objectif est de gagner votre vie. Comment entreprendre en toute sérénité lorsque l’on se rend compte que notre offre est inutile ? Ainsi, vous devez identifier une idée de business qui répond à une demande réelle et actuelle. À cet instant précis, en lien avec votre idée de départ, quel est le besoin exprimé par les consommateurs ?

Imaginez que votre idée de départ soit la suivante : “j’aime faire de la couture et je peux créer des modèles et les coudre tous les jours pour gagner ma vie”. Quels sont les besoins liés à cette compétence ? Appliquez la méthode du mind-mapping pour représenter sous forme de visuel tous ces besoins. Pour ce faire, utilisez des sites gratuits tels que Framindmap ou GlooMaps pour créer votre carte mentale. Écrivez au centre du document votre idée de départ, puis faites partir de ce centre plusieurs branches avec des idées de besoins liés aux tendances actuelles. 

L’observation est le maître-mot de cette étape. Soyez curieux et ouvert d’esprit. Écumez le web et tous les supports d’informations que vous pourrez trouver en lien avec votre idée de départ. Livres, brochures, magazines, blogs, réseaux sociaux, vidéos sur YouTube ou encore documentaires à la télévision vous aideront à lister tous les besoins pour trouver une idée d’entreprise.

Interrogez également votre famille, vos proches ainsi que des connaissances afin d’avoir leur sentiment et leur point de vue. De même, prenez du recul par rapport à vos propres pratiques en tant que consommateur. À quel produit ou service, inexistant ou inadapté à l’heure actuelle, auriez-vous aimé avoir accès ?

Gardons notre exemple sur la couture. En lisant plusieurs documents et en parcourant différents sites internet, vous ferez sans doute le lien entre cette compétence et un besoin de plus en plus croissant des consommateurs de réduire leurs déchets. De cette manière, vous pourrez trouver une idée concrète de services ou de vente de produits en lien avec ce besoin : animer des ateliers de couture zéro-déchet, vendre des charlottes à saladiers ou concevoir des couvercles écologiques en tissus pour des plats par exemple.

3. Analyser la concurrence

L’une des pires craintes que l’on puisse avoir en investissant dans une business est certainement de subir la concurrence. Il n’y a rien de pire qu’un marché saturé ! Attention : ce n’est pas parce qu’il existe de nombreux concurrents dans le domaine où vous souhaitez entreprendre qu’il faut abandonner votre idée. En réalité, chaque idée d’entreprise est profondément singulière, pour peu qu’elle soit réfléchie et bien ficelée. 

Les deux premières étapes vous ont permis de trouver une idée d’entreprise qui s’inspire de vos passions, de vos compétences, de vos lectures, de vos observations, de votre expérience, de votre caractère et de vos échanges avec votre entourage. Or, vous êtes unique. Votre entreprise sera donc forcément originale, et se distinguera de la concurrence grâce à l’identité que vous lui façonnerez.

Pour y parvenir, vous devez analyser les offres concurrentes et mettre le doigt sur ce qui fait défaut. Ainsi, vous continuez à réfléchir dans une logique de besoin. Vous devez absolument concevoir votre entreprise comme une solution apportée à un problème. Parfois, une solution est déjà proposée par une entreprise, mais mériterait d’être améliorée pour être réellement efficace et judicieuse. À vous de repérer les failles : ce seront tout simplement vos opportunités !

Ne dit-on pas que l’herbe est plus verte ailleurs ? Ne vous limitez pas au marché local ou national. De nombreux projets d’entreprises peuvent naître en s’inspirant de ce qui se fait à l’étranger. Prenez tout de même en compte les différences culturelles et évaluez ainsi le potentiel d’une idée en adoptant un esprit critique.

En définitive, l’innovation se nourrit toujours du passé. Observer la concurrence n’est pas copier, mais chercher à améliorer et à (ré)inventer une solution qui n’est pas encore idéale pour les consommateurs.

Analyser la concurrence

4. Miser sur la simplicité

Inutile de chercher une idée révolutionnaire ou de vouloir proposer une produit miracle. L’offre de votre entreprise doit être la plus simple et la plus pratique possible. De nombreux entrepreneurs pensent, à tort, que se lancer dans plusieurs activités en même temps leur apportera de la crédibilité et de la notoriété. Comme ils ont de l’énergie à revendre et qu’ils sont extrêmement motivés, ils ont une fâcheuse tendance à se disperser. Toutefois, dans les faits, cela crée de la confusion chez les potentiels clients.

De ce fait, tout ce qui est lié à votre entreprise doit être limpide. Votre offre, vos valeurs ou encore vos tarifs doivent être clairement définis et simples à appréhender. En mettant en pratique cette étape clé pour trouver une idée de start-up, vous vous assurez de faciliter votre communication. Si la solution que votre entreprise propose est rapide à comprendre, vous capterez bien plus facilement l’attention des consommateurs.

Par exemple, si vous décidez de proposer vos services en tant que chef à domicile, démarquez-vous de la concurrence locale avec une idée insolite et simple à la fois. Pourquoi ne pas cuisiner uniquement des produits végétaux, ou miser sur des soirées à thème (cuisine du Moyen Âge, univers d’un film, etc.) ?

Rester prudent et humble dans ses ambitions n’est pas incompatible avec le succès, c’est même tout l’inverse. Vous aurez tout le loisir de développer votre entreprise et de pérenniser votre activité au fil du temps, une fois que vous aurez réussi à faire votre place dans le monde de l’entrepreneuriat. 

5. Ajuster et faire évoluer son offre

Nous voici à la dernière étape clé de votre conception d’entreprise. Vous avez trouvé votre idée et ciblé le besoin à combler. Désormais, vous détenez l’idée phare de votre projet ! Cependant, hors de question de vous arrêter si près du but. Il vous manque un dernier aspect à prendre en compte : faire évoluer votre offre lorsque cela sera nécessaire.

Certes, vous vous êtes inspiré des tendances et vous avez sondé il y a peu de temps l’opinion de vos proches pour trouver votre idée. Mais n’oubliez pas qu’en matière de consommation, rien n’est immuable. Prenez une seule année comme exemple : en 365 jours, les besoins des consommateurs ne sont pas les mêmes. Ce que vous proposez comme nouveauté en janvier sera déjà certainement dépassée en novembre…

Cela ne signifie pas qu’une idée d’entreprise a forcément une date de péremption ! En réalité, vous devez sans cesse faire évoluer votre projet en fonction de :

  • ce qui arrive sur le marché (la concurrence) ;
  • l’évolution des tendances ;
  • l’émergence de nouveaux besoins.

Voici un exemple assez parlant : les tote-bags. Ces sacs en toile éco-friendly ont connu un large succès, en corrélation avec la mode du zéro-déchet. Sauf qu’il s’agit d’un produit réutilisable, il n’est donc plus utile d’en racheter. Ainsi, lorsque l’offre fut trop abondante, certaines start-ups ont ensuite essayé de se distinguer en proposant des sacs personnalisés, de différents formats ou avec des matières plus écologiques. Finalement, les entreprises qui continuent à exercer sont celles qui ont su adapter leur offre et faire face aux nouveaux besoins des consommateurs.

Ainsi, lorsque vous concevez votre idée d’entreprise, commencez à anticiper vos possibilités d’évolution. Trouvez une idée de business qui soit assez souple et qui puisse évoluer avec le temps. De cette manière, il sera plus facile de sortir de votre zone de confort et de chercher à innover à partir d’une idée qui se veut déjà novatrice. En définitive, trouver le bon compromis entre une idée simple, originale et adaptable constitue votre défi pour créer une entreprise pérenne.

Gardez en tête que trouver une idée d’entreprise est un processus qui exige beaucoup de réflexion. C’est une étape fondamentale dans la création d’une entreprise, car c’est ce qui détermine si votre offre répond à une véritable demande. Cela nécessite de remettre en question ses certitudes et de faire évoluer son idée en fonction de votre public cible, des tendances et de la concurrence. La clé du succès : ne jamais oublier qu’une entreprise est au service de ses clients et qu’elle répond à un besoin clairement défini. Si vous êtes décidé à vous lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat, n’hésitez pas à découvrir tous mes secrets pour entreprendre avec réussite.

Article invité rédigé par Amirah Vavoda, rédactrice web SEO.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

contact@lartdesereconvertir.fr

Commentaires

27 juillet 2020 à 8 h 22 min

Merci pour cet article. Que penses-tu de l’Ikigaï comme outil ?



27 juillet 2020 à 8 h 26 min

Article très clair ! Et c’est vrai que quand il y a de la concurrence, c’est qu’il y a du marché.. Et donc une occasion de faire ses preuves pour sortir du lot. 😉



27 juillet 2020 à 8 h 41 min

Tout à fait d’accord avec toi Maeva ! Moi qui me suis lancé suivant la méthode d’Olivier Roland, je pense que le point le plus important de ceux que tu listes est le fait que le thème de l’activité doit absolument être une passion… on passe par tellement de moments difficiles, de doutes que seule une passion peut nous permettre éventuellement (ce n’est même pas certain) de trouver l’énergie nécessaire. Merci pour ton article ! 😊



27 juillet 2020 à 8 h 53 min

Article très intéressant mais c’est surtout l’ensemble du blog que je félicite. J’aurais aimé tomber dessus il y a quelques année. J’espère que cela donnera des ailes à de nombreuses personnes. l’ensemble du contenu est de qualité. Merci pour ce fantastique travail.



Helene
27 juillet 2020 à 9 h 27 min

Merci pour cet artiste inspirant !



27 juillet 2020 à 9 h 34 min

Encore un super article !
Effectivement avant de se lancer il est très important de se poser les bonnes questions et de prendre le temps de bien réfléchir. Chercher sa passion c’est bien mais voir ce que l’on va pouvoir faire avec et analyser si elle permet de gagner sa vie est tout aussi important !
Tes 5 points sont super clairs et permettent bien d’avancer pas à pas dans brûler d’étape, c’est cool !



27 juillet 2020 à 16 h 34 min

Merci pour cet article qui met très en perspective les règles de bases avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. J’ai bien aimé des liens pour le brainstorming 🙏



27 juillet 2020 à 16 h 34 min

Merci pour cet article qui met très en perspective les règles de bases avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. J’ai bien aimé des liens pour le brainstorming 🙏



28 juillet 2020 à 8 h 56 min

Je me suis toujours demandé ce qui pouvait animer des entrepreneurs tant certains prennent des risques, travaillent des heures ou encaissent du stress… Je pense qu’on nait entrepreneur ou pas !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *