Qui suis-je ?

Moi

Bonjour à toutes et à tous, quelques mots pour vous parler de mon parcours, de mes différentes reconversions professionnelles et me présenter.

Je m’appelle Maëva, j’ai 30 ans et je suis entrain de vivre ma 5ème vie.

Je ne suis pas une spécialiste de la reconversion, je n’ai pas de diplôme dans ce domaine, mais c’est un sujet qui me touche particulièrement. J’ai eu la chance de vivre plusieurs vies. Munie d’une soif  d’apprendre insatiable, je ne cesse de me réinventer. 

Qui suis-je ? Un parcours atypique, un besoin important d’apprendre, une grande sensibilité, une  énorme volonté. Je suis libre de me reconvertir autant de fois qu’il me plaira. Libre de tout recommencer encore et encore.

Ma première reconversion professionnelle

A 13 ans, mon parcours était tout tracé. J’étais passionnée de chevaux depuis de très très longues années, je détestais l’école et mes résultats étaient catastrophiques et c’est peu de le dire. Après 2 passages par la classe de 5ème aussi déplorables l’une que l’autre, mes parents ont décidé de m’envoyer en MFR, c’est-à-dire “Maison Familiale Rurale”. C’était une école qui préparait aux métiers liés à l’équitation donc l’idéal. A partir de là, mes résultats se sont nettement améliorés et j’ai passé 6 ans dans ce domaine à vivre chaque jour ma passion.

Fin de mes études et retour à la réalité !

C’était bien beau d’avoir toute cette expérience mais il y avait peu de débouchés dans ce milieu là. Finalement à 19 ans, je me suis retrouvée sans rien dans les mains et surtout, sans projet pour le futur.

Il me fallait un objectif, un projet, quelque chose ! Alors j’ai cherché, essayé plein de choses. Mais il fallait que je travaille pour pouvoir gagner un salaire ! 

J’ai donc enchaîné les expériences, préparatrice de commande à l’usine, serveuse, jeune fille au paire, etc. Puis j’ai commencé à suivre ma première formation.

Je suis devenu prothésiste ongulaire ! J’ai commencé par monter mon auto-entreprise. Je voulais démarcher les salons de coiffure puis avoir une clientèle à domicile mais ma grande timidité m’a énormément bloquée. J’ai fini par me faire embaucher dans un institut ! 

Finalement 1 an plus tard, je découvre que je suis allergique aux produits…

Je ne veux pas continuer à enchaîner les jobs qui ne me plaisent pas, alors je prends la décision de passer mes permis (remorque et poids-lourd) pour essayer de trouver un poste dans le milieu du cheval.

Une reconversion professionnelle de plus !

Une rencontre inattendue !

Me voici à ma première leçon pour passer mon permis BE (remorque). Ma monitrice est super, rapidement elle devine que je suis cavalière et elle m’apprend qu’elle aussi une reconversion professionnelle. Et oui avant, elle a été monitrice d’équitation. Au fil de la conversation, elle me dit que ce n’est pas du tout une bonne idée de retourner dans ce milieu, c’est beaucoup d’heures pour un salaire misérable. Étant curieuse, je commence à l’interroger sur son propre métier puis le permis se termine et l’idée continue son chemin dans ma tête…

Je passe mon permis poids-lourd !

A nouveau je tombe sur un très bon moniteur, je suis la seule femme et super timide mais la formation se passe à merveille et je reprends mes questions, sur le métier de moniteur poids-lourd cette fois. La formation est finie, j’ai mes permis et un projet professionnel !

Après de nombreuses recherches et un crédit pour payer la formation. La décision est prise et décide de suivre une formation professionnelle. Je me lance dans le BEPECASER, qui est la formation pour devenir “enseignant de la conduite automobile” (moniteur auto-école !).

Cette formation a été une révélation pour moi, j’ai dû me surpasser encore et encore pour enfin réussir à devenir une enseignante professionnelle et épanouis.

J’ai ensuite travaillée 2 ans et demi dans une auto-école et mon envie de toujours vouloir plus m’a amené à la création de mon entreprise

J’entreprends !

J’ai donc ouvert mon auto-école sans même me douter de l’expérience que ça allait être… L’entrepreneuriat n’est pas simple, j’ai fait de nombreuses erreurs. Je manquais de compétences en termes de gestion et j’ai dû fermer. Autant vous dire, que cet échec a été très difficile à vivre. Tout ce que j’avais fondé s’écroulait et  j’avais l’impression d’abandonner mes ambitions. 

J’ai finalement acquis de nombreuses compétences pendant cette période. J’ai analysé chacune de mes erreurs, j’ai appris que pour être entrepreneur il fallait énormément se former. J’ai aussi beaucoup appris sur moi même et j’ai pris de l’assurance. Finalement, je ressors grandie de cette expérience. Mais pour être honnête, il m’a fallu du temps pour me rendre compte des points positifs de cet échec.

Se reconvertir ! Encore !

Je deviens chauffeur poids-lourd !

L’auto-école fermée, je n’ai pas eu la force de rester dans ce milieu là. J’étais fatiguée par ces dernières années et je voulais quelque chose sans prise de tête. Pour finir, je me suis trouvé un emploi de conductrice poids-lourd, je ne suis pas épanouis  car ce métier ne me correspond pas. J’ai besoin d’apprendre et d’évoluer dans ma carrière.

Je reprends mes études !

Début 2019, je me dis qu’il faut que je pense a envisager une reconversion, rien que de m’imaginer au même endroit dans 20 ans me fait froid dans le dos. Après des recherches, je décide de suivre une formation à distance. Un BTS commerce international par correspondance. Je ne sais pas du tout quel sera mon futur métier, mais j’ai confiance, je trouverais ma voie. Ce qui me plaît c’est le stage, je dois partir 2 mois à l’étranger. Je me retrouve donc à Lisbonne, dans une entreprise de Marketing Digital. Et là, c’est le coup de foudre ! C’est ça que je veux faire ! Création de site internet, référencement, etc. J’adore absolument tout ! Il est temps de préparer mon changement de vie

Voilà ! Aujourd’hui, je me lance dans le blogging et la rédaction web. Je ne sais que trop bien, comme cela peut être difficile de ne pas savoir ce que l’on veut faire comme métier, ou d’avoir un parcours différent de celui des autres. Je souhaite vous apporter l’expérience que j’ai acquise lors de ces nombreuses reconversions. Et je ferai de mon mieux pour vous montrer toutes ces personnes qui sont passées par une réorientation professionnelle, sans diplôme, et qui ont réussi.

La reconversion professionnelle, ensemble ?

Pourquoi ce blog ?

Un seul mot d’ordre : l’entraide !

J’espère créer ici, le lieu de rencontre pour toutes les personnes en recherche d’un objectif de vie et d’un projet professionnel, j’espère pouvoir vous aider à vous trouver et faire en sorte que vous réalisiez vos rêves. Garder le même emploi toute sa vie par peur du changement n’est pas une solution pour s’épanouir.

J’ai eu la chance  d’avoir un parcours  atypique qui m’a permis d’acquérir de nombreuses compétences. J’ai aujourd’hui la capacité de m’adapter rapidement aux différents postes que l’on me confie. Voici ce que j’ai vécu ces 10 dernières années, oui oui tout ça en seulement 10 ans. C’est énorme ! Mais pour tout vous dire, si c’était à refaire, je ne changerai absolument rien. J’ai tellement appris, tellement grandis, je ne serai pas la personne que je suis aujourd’hui sans ce parcours de vie.

Je reste à votre disposition pour traiter des sujets qui vous intéresse, pour vous accompagner et vous soutenir dans vos reconversions professionnelles. N’hésitez pas à me contacter pour me raconter votre parcours

à bientôt !

Partager l'article
  •  
  •  
  •